Accueil RECHERCHE Appels à projets Appels à Projets Carnot I2C

Appels en cours

 

  • Appels à Projets Carnot I2C « Innovation Chimie Carnot » 2022

Le Carnot I2C est engagé dans le développement d’une recherche partenariale pour accompagner l’innovation en chimie ; un levier de développement pour de nombreux secteurs industriels stratégiques en France. Sur un secteur en pleine mutation, I2C a cœur de développer une chimie durable tournée vers la santé et le bien-être, mais aussi de revoir la façon de concevoir et de produire les molécules de demain. Fort d’une expertise métier reconnue à l’international en Chimie de Synthèse, Analyse et Formulation/Polymères, I2C propose une offre R&D sur 5 secteurs d’activités :

  • Chimie pour la Santé
  • Cosmétique
  • Matériaux polymères
  • Développement durable
  • Chimie de spécialité 

 

En 2022, le Carnot I2C lance 3 typologies d’appels AAP à destination de ses équipes de recherche, pour soutenir le ressourcement scientifique ; facteur clé pour maintenir notre compétitivité sur le marché de la R&D des secteurs ciblés:

  • AAP Carnot ou Intra-Carnot : Soutien au renforcement des expertises existantes reconnues à fort potentiel partenarial et au développement d’axes stratégiques émergents susceptibles d’élargir l’offre R&D I2C via des ruptures technologiques majeures à forts potentiel de « transférabilité » vers l’industrie, par la mise en place de projets collaboratifs ou individuels au sein du Carnot I2C.
  • AAP Inter-Carnot : Soutien à la recherche de nouvelles expertises dans le réseau Carnot pour élargir les champs
    d’action d’I2C en favorisant les collaborations et complémentarités au sein du réseau des Instituts Carnot (39 iC) (http://www.instituts-carnot.eu/fr) afin de proposer une offre partenariale globale et plus attractive pour les industriels.
  • AAP International-Carnot : Soutien à toute initiative/action structurante qui vise au développement à l’International de nouveaux partenariats avec les RTOs (Fraunhofer, VTT Finlandais, TNO hollandais …), plateformes technologiques européennes et avec des centres R&D d’entreprises à l’international par le financement de missions à l’étranger et d’échanges entre chercheurs, par exemple.