L’objectif de PEPITE Normandie est de construire un écosystème favorable à l’entrepreneuriat et à l’émergence de projets innovants au sein des établissements membres et associés de Normandie Université visant à :

  • Encourager, faciliter et sécuriser la création d’entreprises chez les étudiants et les jeunes diplômés,
  • Favoriser l’émergence de communautés d’étudiants issus de différentes filières autour de projets entrepreneuriaux,
  • Développer les compétences transverses et les savoir-faire par le recours à des apprentissages fondés sur l’expérimentation,
  • Renforcer l’employabilité des jeunes diplômés et faciliter leur insertion.

 

Pour qui ?

Le dispositif s’adresse à tous les étudiants de l’enseignement supérieur, de la 1re année (L1, DUT, BTS, etc.) au Doctorat, ainsi qu’aux jeunes diplômés porteurs d’un projet de création d’entreprise.

Le Statut National d’étudiant Entrepreneur : une reconnaissance

Une fois inscrits, les étudiants bénéficient du Statut National d’Étudiant Entrepreneur (SNEE). Une reconnaissance leur octroyant de multiples coups de pouce dans l’avancement de leur projet.

Le D2E : un diplôme sur mesure

Ouvert aux étudiants diplômés (dès le baccalauréat) et sans limite d’âge, le D2E offre aux porteurs de projet une formation sur mesure qui répond à leurs attentes. Privilégiant l’apprentissage par l’action, l’étudiant devra intégrer des modules aux sein des universités partenaires du PEPITE.

Un accompagnement au plus près des étudiants

De nombreux acteurs interviennent tout au long de leur passage au PEPITE Normandie afin de les accompagner au mieux. Les étudiants sont suivis non seulement par les coordinateurs du PEPITE mais aussi par un enseignant de leur établissement et dans certains cas, par un référent externe du réseau PEPITE (entrepreneur, réseaux d’accompagnement et de financement).

Quelques objectifs chiffrés annuels

  • Nombre d’étudiants accompagnés : 400 étudiants entrepreneurs
  • Nombre de diplômes décernés : 50 Diplômes Étudiants Entrepreneurs
  • Nombre d’entreprise créées : 50 entreprises / an