Accès direct au contenu

Normandie Université NORMANDIE_UNIVERSITE


évènements

Signature d’un accord cadre de collaboration entre Normandie Université, les universités de Caen Basse-Normandie, du Havre et de Rouen et l’Ifremer

Le 26 juin 2013 a eu lieu la signature d’un accord cadre de collaboration entre Normandie Université, les trois universités Normandes, et l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la MER) à la Maison de l’Université de Rouen.

Cet accord a pour objet de définir le cadre général et les conditions selon lesquelles nos établissements et l’Ifremer collaborent dans des domaines d’intérêt commun de la recherche en sciences de l’environnement développées dans les zones marines et littorales que sont l’halieutique, la sédimentologie / mécanique des fluides, la chimie marine, la microbiologie / dynamique des bactéries pathogènes, l’écotoxicologie et le développement phytoplancton.

Il a pour but de définir les conditions applicables aux actions de collaboration suivantes :

  • L’accueil et l’encadrement par l’Ifremer de stagiaires et de doctorants des Écoles Doctorales des établissements ;
  • La participation d’experts de l’Ifremer à la mise en place d’enseignements dispensés au sein des établissements, en particulier au niveau des masters et des écoles doctorales ;
  • La participation commune à des programmes de recherche nationaux et internationaux ;
  • La réalisation commune de programmes de recherche en favorisant les co-directions de thèses et les Habilitations à Diriger de Recherches au sein des écoles doctorales ;
  • La Mise à disposition des moyens techniques sur des programmes de recherches communs.


Cet accord préfigure la structuration d’une seule Structure Fédérative de Recherche Normande qui regroupera la SFR SCALE portée par les universités Haute Normandes et les laboratoires qui développent des recherches en sciences de l’environnement dont ceux de la SFR ICORE de l’Université Caen Basse-Normandie, dans un futur proche.
 

 

 

Retour en images

Page 1 sur 3
Accord cadre
Accord cadre
Accord Ifremer
Accord Ifremer
Cafer Ozkul
Délégation Ifremer
Délégation Ifremer
Equipe Ifremer
Fabienne Petit
Page suivante
Page 2 sur 3
Page précédente
Jean-Yves Perrot
Joël Alexandre / Pascal Reghem
La signature
La signature
La signature
Les signataires
Pascal Reghem
Pascal Reghem / Pierre Sineux
Pierre Sineux
Page suivante
Page 3 sur 3
Page précédente
Robert Lafite / Joël Alexandre
  
   
   


Vu dans le presse

fil_f@x 28 juin 2013

Drakkar online 28 juin 2013

France 3 Haute-Normandie 26 juin 2013

New Press 21 juin 2013
 

Les établissements

Normandie Université, Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur normand, soutient les structures fédératives de recherche en sciences de l’environnement.

L’université de Rouen et l’université du Havre au sein de la SFR SCALE développent des programmes de recherche en géosciences, microbiologie de l’environnement, écologie, écotoxicologie, mécanique des fluides, modélisation, hydrodynamique chimie environnement, sociologie, économie, droit, et mathématique appliquées.

L’université de Caen Basse-Normandie développe des programmes de recherche en biologie marine, géosciences, microbiologie de l’environnement, géographie, sociologie, droit des espaces maritimes, mathématiques et mécanique des fluides.

L’Ifremer, Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la mer, développe sur la façade Manche-mer du Nord des activités de recherche en halieutique, en hydrologie, en phytoplanctonologie, en microbiologie, en chimie marine, en modélisation (hydrodynamique, hydrosédimentaire et hydrobiologique) et en écologie des bivalves.
Il développe également des activités d’observation de la qualité des eaux et des milieux qui font l’objet de collaborations scientifiques, avec les laboratoires développant des recherches dans les zones marines et littorales de l’université de Rouen et de l’université du Havre (Structure Fédérative SCALE - SCiences Appliquées à L’Environnement), et de l’université de Caen Basse-Normandie (dont les laboratoires qui développent des recherches dans les zones marines et littorales de la Structure Fédérative ICORE - Interactions Cellules ORganismes Environnement).
 

L’Ifremer et les établissements ont décidé de collaborer dans les domaines d’intérêt communs :

Halieutique

Approche écosystémique pour la gestion des pêches, dont les domaines d’investigation comprennent la dynamique des pêcheries avec des travaux sur le développement méthodologique des diagnostics des ressources halieutiques, la description et la modélisation des dynamiques des flottilles de pêches, et l’évaluation de stratégies de gestions traditionnelles et innovantes. Ils portent aussi sur l’écologie halieutique avec des recherches sur l’estimation et les changements des traits d’histoire de vie des espèces exploitées, leur niche écologique et leurs habitats, et la structure et le fonctionnement des réseaux trophiques marins. L’ensemble de ces travaux s’appuie sur une série d’outils d’observation originaux – dont les campagnes scientifiques, deux pôles nationaux “sclérochronologie” et “zooplancton” respectivement, et une plateforme technique Réseaux trophiques.

Sédimentologie / Mécanique des fluides

Observation par la mesure in situ, et modélisation physique et théorique de la dynamique sédimentaire en domaine côtier.

Etude de mécanismes sédimentaire et physique à petite échelle : mesures et estimation des flux transportés, érodabilité, tri sédimentaire, influence de l’hétérogénéité sédimentaire (taille et forme des particules).

Morphodynamique des environnements littoraux de type estuaires, plages et côtes à falaise, et des corps sédimentaires associés (e.g. dunes, rides).

Estimation des impacts induits par les activités anthropiques sur les fonds sédimentaires et les habitats benthiques. Exemples des éoliennes offshore, et de l’extraction de granulats.

Modélisation physique et théorique de la dynamique sédimentaire ; tri sédimentaire en zone côtière ; estimation de l’impact de structures telles que des éoliennes offshore sur le tri et la dynamique sédimentaire; morphodynamique de structures sédimentaires et de plages ; impact des activités anthropiques en domaine littoral ; évolution hydro-morpho-sédimentaire de l’embouchure de l’estuaire de la Seine.

Chimie marine

Contribution au suivi des contaminations par des micropolluants / métaux et à l’évaluation de leurs impacts sur les écosystèmes estuariens et marins.

Microbiologie dynamique des bactéries pathogènes

Dynamique de la contamination des eaux par des bactéries fécales, discrimination des sources de contamination, structure des populations et devenir des souches pathogènes (suivi de gènes de virulence) en fonction de leur attachement aux particules. Développement d’outils de modélisation hydrodynamique permettant de simuler la dispersion en mer de pollution d’origine bactériologique et d’estimer l’impact sur les différents usages.

Ecotoxicologie

Ressources marines, études des écosystèmes, pollutions marines, écophysiologie, toxicologie et santé de l’environnement, biomonitoring, gestions des espaces naturels, évaluation des risques.

Développement phytoplanctonique

Etude la dynamique de la production primaire ; phénologie des efflorescences algales et modélisation hydrobiologique des épisodes phycotoxiques en Manche.

Moyens techniques

Accès aux moyens techniques des différents partenaires (laboratoires d’analyse, plateau technique, moyens à la mer, etc..) pour des projets de recherche menés en commun.



NORMANDIE UNIVERSITÉ - ESPLANADE DE LA PAIX / CS 14032 / 14032 CAEN CEDEX 5